Kyan Khojandi dans son nouveau spectacle de stand-up, "Pulsions" - le-titre.fr

[EVENT] Kyan Khojandi « Pulsions » – Humanité sans filtre

Trois ans après l’immense succès de Bref, Kyan Khojandi est de retour sur le devant de la scène avec un one man show très personnel, baptisé Pulsions. Ce samedi avait lieu la dixième représentation du spectacle, dans une salle intimiste de Lille. J’y étais. Et putain, j’en tremble encore.

Peut-on rire de nos pulsions, de ce qui fait que nous restons des animaux malgré notre arrogance d’êtres humains ? Kyan Khojandi a décidé de soulever cette question à bras le corps, dans son spectacle actuellement en tournée de rodage dans une multitude de petites salles à travers la France. Ces pulsions de sexe, de faim, d’amour, de peur, ou de violence, qui tentent souvent de briser les barrières de notre humanité et de nos jolies conventions sociales, et qui ne nous laissent jamais en paix si on ne trouve un moyen de les assouvir, Kyan Khojandi les évoque sans filtre, et sans aucune honte. Déjà, c’est un sujet très peu traité en Stand-up, mais là Kyan y ajoute sa touche personnelle, une part de simplicité qui touche universellement tous les humains de la salle. Les sujets abordés pour illustrer ces pulsions sont souvent durs, et ont tous marqués sa vie d’une manière ou d’une autre. Mais Kyan et Navo ont le talent de pouvoir rire, et faire rire de choses graves. Et ça fait du bien à tout le monde.

Kyan Khojandi dans son nouveau spectacle Pulsions

 

Comme dans Bref, Kyan a mis beaucoup de lui dans ce spectacle, co-écrit avec l’inégalable Navo (Bruno Muschio). De la masturbation à la mort (de soi et des autres), en passant par ces amours qui vous rendent fous, Kyan Khojandi livre ici des morceaux de sa vie, et de son histoire, et se montre tel qu’il a toujours été, sans artifices.

Je préfère vous prévenir tout de suite, on ne sort pas indemne de « Pulsions ». Malgré l’heure entière passée à rire, ce sont de gros morceaux de vie et des tonnes d’émotions qui sont transmises au public, avec une bienveillance et une douceur dont on a pas l’habitude en Stand-Up. Ce spectacle sera peut être l’occasion pour certains de faire un point sur leur vie, et peut être d’avoir un déclic. Au fil du spectacle, on se laisse prendre par la main, et on laisse peu à peu tomber au sol toutes nos armures d’humains prétentieux, pour revenir à la racine de nous mêmes, des enfants, simples et sans filtres, qui rient à gorge déployée aux blagues d’un autre gamin de 33 ans.

Sur le plan de l’écriture comme du jeu, je n’ai rien à redire à Kyan Khojandi, qui se montre à la hauteur de ses modèles en matière de Stand-up. Le verbe est fluide, et presque toutes les blagues font mouche. Le spectacle est encore en construction, et on sent un peu le manque de lien entre les différentes parties, mais ces pauses ont toutefois le mérite de calmer un peu le jeu, avant d’aborder un thème plus grave. Je ne doute pas que les deux auteurs trouverons rapidement leur rythme de croisière, et Kyan a le don d’interagir avec son public, en retombant toujours sur ses pattes.

Bref, si vous avez l’occasion, foncez voir Pulsions. Vous ne le regretterez pas.

Voir Kyan Khojandi dans une salle de 100 personnes, c’était clairement un rêve éveillé pour moi. Surtout si dans la salle se trouvent aussi Fabrice Florent (créateur de MadmoiZelle.com Aka mon modèle ultime dans la vie(Physiquement c’est mal barré)), Navo (bien entendu) et Sophie Marie Larrouy (qu’on ne présente plus). Dès la file d’attente, j’étais déjà tout tremblant comme une fangirl dans un concert des One Directions. A la fin du spectacle, tout ce beau monde prenait un verre pendant que Kyan prenait le temps de discuter avec chacun des spectateurs venus assister à son spectacle. Toujours sans filtre, et bienveillant avec tout le monde. J’ai attendu presque une heure avant de partir, quasiment dos à dos avec Navo, brûlant d’envie de lui parler de ses podcasts (que je vous recommande d’ailleurs), et à quelques mètres de Fab, à qui j’avais juste envie de faire un câlin pour tout le travail qu’il a abattu en quelques années, et pour toutes les fabuleuses personnes qu’il a découvert et qui sont maintenant dans les bails de l’internet Français. Ca m’a franchement donné envie de bosser encore plus dur pour vous apporter les meilleurs contenus possible, et qui sait. Peut être que dans dix ans, j’aurai la chance de boire un petit whisky avec des gens aussi talentueux qu’eux. 

Kyan khojandi en dédicace de son nouveau spectacle pulsions en tournée dans toute la France

Bisous !

Thomas on youtubeThomas on instagramThomas on facebookThomas on email2
Thomas
Fondateur - Rédacteur en chef
Véritable touche à tout 2.0, Thomas cumule les passions et les intérêts sans jamais se lasser.
Le-titre.fr, c'est son fils, sa bataille.

Street-Golfer
Infocom-Lille3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>