[FILMS & SÉRIES] CES SÉRIES FRANÇAISES DES ANNÉES 2000 QU’ON A OUBLIÉ | LE TITRE

[FILMS & SÉRIES] CES SÉRIES FRANÇAISES DES ANNÉES 2000 QU’ON A OUBLIÉ

Je vous vois venir… Vous avez lu le titre et vous pensez que je vais vous parler de Sous le soleil. Mais non, déjà car si vous y pensez c’est que ce n’est pas oublié (maligne), en plus c’est une série 90’s. Et surtout car dans les années 2000 on pouvait trouver de vrais petits trésors.

Notamment sur M6, qui à ce moment-là était beaucoup plus audacieuse qu’aujourd’hui en produisant ses propres fictions, en plus de nous gâter avec la trilogie du samedi. À l’époque M6 c’était la chaîne d’un public jeune avec pleeeeein de séries, et j’en suis bien nostalgique.

 

Ma terminale, S.Guesquière & S.Meunier, 2004 (M6)

Pardon pour cette qualité d’image qui peut heurter les plus sensibles.

Ma Terminale, c’était diffusé sur M6 donc, du lundi au vendredi en fin d’après-midi, j’accélérais le pas à la fin des cours pour ne surtout pas louper l’épisode du jour. J’étais en sixième #TBT.

Cette série, encore aujourd’hui, je la considère comme une des plus originales que j’aie vu. Et ceci grâce à sa forme: l’idée de base, c’est Margot une élève de terminale, passionnée par l’audiovisuel, qui décide de filmer sa classe toute l’année avec son petit camescope. Le pari est tout de même assez gonflé car toutes les scènes doivent être filmées avec ce fameux camescope, ce qui veut dire que Margot doit tout le temps être présente. Bon plus loin dans l’histoire, une deuxième caméra arrive, et donc quelques uns de ses petits camarades filment de temps à autre, mais la contrainte reste la même.

J’avais 11 ans la première fois que j’ai regardé, j’étais donc sûrement un peu naïve, mais je croyais que tout était vrai tellement ça semblait réaliste et bien joué. Bon quand j’ai visionné à nouveau je me suis dit qu’à 11 ans j’étais un peu bêbête… parce que voilà parfois ça sonne faux. Mais tout de même c’est vachement bien fait, et même si les looks et la qualité d’image ont vieilli, ça se regarde encore très bien puisque les problématiques des ados des années 2000 sont toujours pareilles aujourd’hui.

Et puis c’est rigolo car pas mal d’acteurs (un peu ou beaucoup) connus aujourd’hui ont débuté là-dedans. Alice Pol dont la carrière décolle en ce moment, elle a tourné avec François-Xavier Demaison, Kad Merad, Dany Boon… On retrouvait aussi Alban Ivanov, qui fait partie du Jamel comedy club. Mais aussi Samuel Brafman: qui a joué dans la dernière saison de la websérie Le visiteur du futur. Et la liste s’allonge encore…

Ce qui est un peu triste c’est que pour trouver les épisodes il faut se battre sur les Internet comme la série n’a pas été beaucoup rediffusé et n’est pas sortie en DVD…

 

La vie devant nous, V.Marano, 2002 (TF1)

BG version 2000’s

Bon pour le coup j’avoue… Cette série n’a rien d’original. Là aussi on est au lycée avec une bande d’amis. Il y a des tonnes de séries américaines de la sorte c’est vrai. Oui mais voilà, pour une fois c’est français. On a beau dire mais le lycée français et américain c’est pas du tout pareil, quand tu regardes 90210 Beverly Hills: Nouvelle génération c’est pas franchement évident de t’identifier enfin à part si tu as un jacuzzi privé dans ta chambre mais ce n’est pas mon cas. Et puis même…  les cheerleaders, le club d’échec, le permis à 16 ans ça semble beaucoup trop loin de notre quotidien.

Cette série est dans mon coeur car je l’ai regardée quand elle a été rediffusée quand je devais avoir environ 13/14 ans. Et surtout quand j’étais en première, sur NT1,  je regardais (aussi) en rentrant des cours et lorsque ma maman me disait: “T’as pas des devoirs à faire plutôt?”; je répondais toute fière: “Mais maman, ils sont en train de réviser leur bac français, je révise avec eux!”. Ah la la ! La fougue de la jeunesse…

TF1 a tenté un come back avec La vie est à nous! en 2009, mais c’était tout nul, même si on retrouvait pas mal des personnages, plein d’éléments avaient été changé comme par magie, dont certains prénoms… Mais on me l’a fait pas à moi TF1, j’ai pas une mémoire de moineau !

 

Même âge même adresse, L.Belland, 2003 (M6)

Ah ah. Trop fun de se rouler dans l’herbe fraîche.

Cette série a tellement été oubliée, qu’elle n’a même pas sa page Wikipedia et qu’Allociné ne nous mentionne pas son/sa créateur/trice, mais comme je suis bonne enquêtrice je l’ai trouvé.

Et cela me rend très triste. Même âge même adresse c’était mon petit programme chouchou du mercredi après-midi. Je retrouvais Manon, Jade (jouée par Barbara Cabrita, présente ensuite dans RIS police scientifique & le film La cage dorée), Antoine et Thibault, tous les quatre nés la même année et vivant dans le même immeuble. Eh ouais les auteurs n’avaient pas déconné en choisissant le titre.

Du haut de mes 9/10 ans c’était la première fois (d’autant que je m’en souvienne) que je voyais un personnage féminin aussi rigolo et originale, celui de Manon, en mode complètement décomplexée, drôle, décalée: les trois D gagnants. Et puis l’homosexualité était abordée d’une jolie façon avec Thibault, amoureux de son ami Antoine. Quelque chose d’assez inédit pour une série française du début des années 2000, destinée au grand public à une heure de grande écoute.

Je pense que malheureusement il doit être assez difficile de se procurer les épisodes aujourd’hui, mais peut-être qu’en fouillant beaucoup beaucoup dans les méandres de l’Internet on le peut. #Nevergiveup

Carolineovich on twitterCarolineovich on instagramCarolineovich on email2
Carolineovich
Rédactrice
Notre touche féminine dans ce monde de brutes.
Elle nous parle du monde, et de la société à travers ce qu’elle lit et regarde, avec cette petite touche d’humour assassin qui fait tout son charme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>