AVIS| Freaks n' geeks, la série arrêtée trop tôt|LE-TITRE.FR

[FILMS & SÉRIES] Freaks and Geeks, la série arrivée/arrêtée trop tôt

Photo de groupe Freaks and Geeks

Un mauvais timing. C’est la seule explication qui me semble crédible pour parler de l’arrêt de la série Freaks n’ Geeks.

Cette teen série a débarqué sur les écrans de télé américains en 1999. Avec plein de noms très connus aujourd’hui mais qui ne l’étaient pas trop à l’époque. Je ne dis pas que ça n’a pas marché car il n’y avait pas de “stars” hein. Pourquoi ça n’a pas marché d’ailleurs?

Je sais pas trop, toujours est-il que la série s’est arrêtée en plein vol après seulement une saison de 18 épisodes…

L’HISTOIRE

Freaks n’ geeks ça raconte surtout l’histoire de Lindsay Weir, bonne élève qui décide de s’encanailler avec les loubars du lycée, les Freaks d’un côté. Et son frère Sam et ses deux copains, intellos, fans de jeux vidéos, les geeks, de l’autre.

J’ai complètement le droit d’utiliser le mot “loubar” puisque l’histoire se déroule en 1980. Les looks parlent d’eux-mêmes.

Famille weir freaks and geeks

Le lycée. Aux États-Unis. Durant les années 80. Pardon, mais j’y vois le combo gagnant.

Les années 80 c’est pas seulement un prétexte. D’abord on a une photographie particulière avec les couleurs, une ambiance aussi. Et puis même si on est sempiternellement dans des problématiques liées à l’univers teen: les amours entre lycéens, les groupes distincts, le choix, l’amitié… Au niveau technologie c’est très différent (évidemment): pas de portables, seulement le début début de l’ordinateur… ce qui change pas mal de choses niveau communication.

Mais surtout avec le personnage de Lindsay on se rend compte que ça a vachement changé pour les filles, enfin pas tant que cela quand même finalement, bref. Elle évolue dans une famille américaine plutôt très traditionnelle où le fait qu’elle porte une veste treillis et qu’elle traîne avec des drôles de zozo n’est pas très bien vu.

Au-delà de ça on sent qu’on est dans une sorte d’entre-deux où effectivement les femmes font des études, ses parents veulent qu’elle aille à l’université, mais en plus elle doit se préparer à une devenir une épouse et mère respectable. Femme libérée, tout ça, c’est oui mais c’est non.

Lindsay weir freaks and geeks

C’est intéressant, drôle, touchant. On est aussi bien avec les Freaks qu’avec les Geeks. La bande du petit frère de Lindsay envoie clairement beaucoup de lol. Ils essaient comme ils peuvent de survivre au lycée face à toutes les brutes qui se moquent de leur passion (notamment) pour Donjons et dragons.

LES GENS DEDANS ET AUTOUR

Tellement d’acteurs ont débuté dans cette série, certains noms ne vous disent peut-être pas grand chose mais vous allez sans aucun doute les reconnaître. D’abord on a Linda Cardellini, qu’on a pu retrouver dans Urgences, et dans Avengers plus récemment. Aussi Busy Williams qui a joué dans pas mal de séries dont Dawson, How I met your mother et Coogar town

Et… Seth Rogen (!), Jason Segel (Marshall <3) et… James Fucking Franco, oui oui oui.

Photo de groupe freaks and geeks

Paul Feig, le showrunner, a fait plein de choses très cool, il a réalisé Mes meilleurs amies, quelques épisodes de Parks n’ recreation (amour et joie), mais aussi de Mad men, de Weeds, de The office (US)… bref il est resté dans les bails du talent.

Et le producteur n’est autre que Judd Appatow… Que de talent, je vous avais prévenu.

En bonus des guest stars à en pleuvoir. Je m’emballe un peu en utilisant le terme guest star car à ce moment là ben ils étaient plus guest que star. On retrouve Shia Leboeuf, Lizzie Caplan, Rashida Jones, Samaire Amstrong, Kevin Corrigan …

UN ARRÊT EN PLEIN VOL

Avec tous ces ingrédients du bonheur, on se demande bien pourquoi cette série n’a eu le droit qu’à une seule saison… Pourtant les critiques étaient très bonnes déjà à l’époque, malheureusement le public n’a pas été très présent, et comme souvent lorsque l’audience n’est pas au rendez-vous, on ne laisse pas sa chance au programme.

Finalement, l’arrêt prématuré a construit le mythe autour de la série. Aujourd’hui elle est très souvent classée parmi les meilleures. Elle a fait découvrir quelques très grands acteurs (James Fucking Franco, je vous le rappelle… ), et a permis à Paul Feig & Judd Appatow de se faire un nom dans le milieu.

James franco freaks and geeks gif

 

Je sais bien qu’on n’a pas toujours envie de commencer une série en sachant qu’elle n’a pas été jusqu’au bout, mais vraiment, ça vaut le coût. (Et puis il y a James Franco.)

Carolineovich on twitterCarolineovich on instagramCarolineovich on email2
Carolineovich
Rédactrice
Notre touche féminine dans ce monde de brutes.
Elle nous parle du monde, et de la société à travers ce qu’elle lit et regarde, avec cette petite touche d’humour assassin qui fait tout son charme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>