[FILMS & SÉRIES] Profilage. Le renouveau des séries Françaises | LE TITRE

[FILMS & SÉRIES] Profilage. Le renouveau des séries Françaises

TF1. Séries policières. France.
Tout de suite on pense à Navarro, Julie Lescaut ou autres merveilles. On ne devrait pas. Si on cherche bien on peut trouver de nouvelles choses… Dans cette catégorie je nomme: Profilage (série créée par Fanny Robert & Sophie Lebarbier, toujours en production, 5 saisons pour le moment).

Le plus grand problème, quand il y en a un, des séries françaises est quand les auteurs, producteurs… cherchent absolument à copier le style américain. C’est tout le temps raté, il n’y a pas à faire, ça ne passe jamais puisqu’on ne voit que cela et qu’on est forcément dans la comparaison.

De l’originalité

Fanny Robert & Sophie Lebarbier, les créatrices de la série, ont bien compris cela et ont donc décidé de revendiquer leur originalité.
Profilage est centré sur un personnage féminin Chloé Saint-Laurent jouée par Odile Vuilemin criminologue donc psychologue spécialisée dans la criminologie qui est engagé par un commissariat de police judiciaire parisien pour apporter son aide.

Les deux premières saisons se regardent agréablement mais ne sont clairement pas les meilleures, en tout cas pour moi. Cependant le personnage de Chloé est bien introduit, on est heureux de voir que pour une fois le personnage principal n’est pas un père de famille aigri qui a perdu femme et enfants et qui part à la recherche de leur meurtrier ! Et surtout Chloé et le commandant joué alors par Guillaume Cramoisan, ne sont pas dans une relation de non dits en mode “je t’aime, moi non plus”, ce qui est fort plaisant.
De plus le personnage de Chloé est original car un peu fou, déluré, rigolo aussi avec un look particulier et coloré.
Bon dans les deux premières saisons, la façon qu’a Chloé de se mettre dans la peau des meurtriers en mode Phoebe qui a une prémonition dans Charmed (TMTC) est vraiment insupportable ! Mais heureusement ce n’est plus le cas dans les saisons d’après…

Du renouvellement

À partir de la saison 3 avec l’arrivée d’un nouveau commandant de police joué par Philippe Bas, les enquêtes, et ce sont quand même le coeur de la série, deviennent de plus en plus intéressantes et originales. On sent que les auteurs ont envie de se renouveler, d’être originaux et surtout de ne pas lasser les téléspectateurs. Même si pour le coup, cette fois on n’échappe pas à la fortement supposée relation amoureuse entre Chloé et le commandant qui semble inévitable…

Dans une volonté d’originalité de la part des auteurs on voit donc Chloé qui va aller jusqu’à se faire interner pour une enquête, dans ces épisodes (Saison 3, épisodes 10-11) on est vraiment dans un rythme différent, plus lent, avec une narration qui diffère du reste.

Un épisode réalisé par Simon Astier

On a même un épisode (Saison 5, épisode 3) qui est réalisé par Simon Astier qu’on aime de tout notre coeur. Celui-ci est sous une forme de faux reportage TV, Astier dans le rôle du journaliste qui vient filmer cette brigade. Il apporte évidemment sa touche.

Et puis un autre où on est plongé dans les années après-guerre (Saison 4, épisode 6).

On a une histoire plus feuilletonnante, avec d’un côté des intrigues qui effectivement ne durent que le temps d’un épisode mais de l’autre des personnages qui réapparaissent, et des enquêtes et histoires en parallèle sur le long terme, souvent liées aux différents personnages principaux.

Le final de la saison 5 est vraiment excellent. Sans révéler tout l’épisode l’histoire traite tout de même autour d’un sérial killer anciennement anesthésiste qui est interprété par Eric Berger. Si, si, vous le connaissez. C’est lui le célèbre Tanguy. On a une scène sordide et très glauque de dizaines de femmes blondes sur des lits d’hôpitaux enfermées dans une espèce de cabane. Des femmes que tout le monde croit mortes car un anesthésiant leur a été injecté, leur coeur a cessé de battre, et leurs corps ont été volés tout pile avant l’enterrement. Bref, ça ne se raconte pas, ça se regarde !

Des personnages secondaires très cool

Gros bonus avec les personnages secondaires. Le commandant Rocher, présent à partir de la saison 3, est effectivement un peu cliché, le gars bourru dont la femme est morte, qui élève seul son fils… Mais il est très attachant, il faut arrêter d’être aigri et dire oui au bonheur.

Puis on a Frédérique et Hyppolite. Je trouve qu’ils ont plus des côtés anglo-saxons dans le sens où ils fonctionnent surtout en duo, ils sont très différents mais se complètent évidemment bien. Ils sont drôles à deux et touchants aussi. C’est vraiment le personnage d’Hyppolite qui apporte joie et bonne humeur dans son rôle de geek (je n’aime pas utiliser ce terme mais bon on se comprend), qui vient d’une famille BCBG, et en même temps très décalé.

Les personnages sont tellement “puissants” que l’actrice principale Odile Vuilemin a décidé de s’arrêter après la prochaine saison, la 6. Tant son personnage fragile psychologiquement a pris de l’ampleur dans sa vie.

Stop. On arrête de dénigrer le populaire !

Vraiment, vraiment, il y a beaucoup de séries françaises qui ne sont pas réussies et en particulier sur TF1. Cependant pour les friands du genre policier, ça serait bête de passer à côté juste pour cause de mépris du populaire. Alors avant de critiquer, on jette un coup d’oeil !

Carolineovich on twitterCarolineovich on instagramCarolineovich on email2
Carolineovich
Rédactrice
Notre touche féminine dans ce monde de brutes.
Elle nous parle du monde, et de la société à travers ce qu’elle lit et regarde, avec cette petite touche d’humour assassin qui fait tout son charme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>