[FILMS & SERIES] Strictly Criminal (Black Mass): Adam Scott et sa moustache | LE TITRE

[FILMS & SERIES] Strictly Criminal (Black Mass): Adam Scott et sa moustache

Bon les gars, fini la rigolade. On est sur une grosse semaine ! Déjà, le nouveau Pixar est sorti, et on vous en a déjà parlé. On a encore beaucoup à voir comme vous le constaterez si je parviens à sortir toutes mes chroniques (et voir tous les films importants du moment), mais pour l’instant on va s’attarder sur un des gros candidats aux Oscars, à savoir Black Mass, qu’on a rebaptisé – notez l’emploi du moi baptiser, avec la messe noire, c’est astucieux – chez nous Strictly Criminal. Ce film de mafioso à la sauce irlandaise (c’est la nouvelle mode depuis l’ère Ben Affleck hein) est censé être le grand retour du grand Johnny Depp, et il n’est pas mal accompagné ; à ses côtés on a un cast totalement dément avec notamment Benedict Cumberbatch en politicien pourri mais pas trop et Kevin Bacon en chef du FBI pas trop pourri. Alors, verdict ?

Kevin Bacon et Adam Scott dans strictly criminal (black mass)

Aaaah… Kevin Bacon… <3

Et bien voilà, je vais être franc. Je pourrais vous parler de la performance de Johnny Depp en criminel psychopathe, qui est sans aucun doute sa meilleure depuis, j’ose, Ed Wood en 1994. Je pourrais m’étendre sur les qualités de la mise en scène du film, qui oscille sans cesse entre esthétisation crue et sale de la violence – pour représenter la manière dont les personnages se voient comme les rois du monde – et ce côté rentre dedans, ces gros plans qui veulent voir tous les pores de la peau et ce qu’il s’y cache. Je pourrais être honnête et dire que Cumberbatch m’a déçu pour la première fois dans un film, et que son accent n’est pas vraiment crédible. Je pourrais avouer que Black Mass a beaucoup de faiblesses, notamment parce qu’il essaie de raconter trop de choses en même temps – tous les détails de la magouille au cœur du FBI entre autres – ce qui lui fait perdre pied. Je pourrais concéder que malgré cela il en reste extrêmement divertissant, et qu’il est parsemé d’une poignée de scènes indubitablement excellentes, comme par exemple celle où le personnage de Johnny Depp apprend à son fils comment se battre à l’école, ou encore l’assassinat de la prostituée. Il y a beaucoup de bien à dire de ce film, et ne pas pointer ses faiblesses du doigt serait malhonnête.

Adam scott et sa moustache lors d'une réunion du FBI dans le film Black Mass (strictly criminal)

Adam Scott est partout avec sa moustache. Et il ne fait rien

Seulement voilà, quelqu’un, et quelque chose, ont totalement volé ce film. Parce que dans à peu près un tiers des scènes, c’est-à-dire tout ce qui se passe dans les bureaux du FBI, Adam Scott est là. Avec sa moustache. Oui, le Ben Wyatt de Parks and Recreations a décidé de surveiller tout le monde d’un air sérieux, et grave. Et j’insiste bien sur le fait qu’il surveille, parce qu’il est TOUJOURS là, et il ne fait rien. Des réunions plus importantes aux simples formalités, Adam Scott et sa moustache veillent au grain. Par contre, Adam Scott n’aime pas trop causer. On sent bien qu’il est contrarié, on sent bien que les méthodes de l’agent qui couvre Johnny Depp ne lui plaisent pas, et on se dit : putain, il va s’énerver là, il va crier sur tout le monde !!

Adam Scott porte une belle moustache dans le film Black Mass

En tout cas, ça lui va toujours mieux que la barbe dans « The Secret Life of Walter Mitty »

Mais non. Adam Scott ne tremble pas, et sa moustache non plus. Soudain !! Il prend la parole ! Et on sent dans le fond de sa gorge, que vraiment, il n’est pas d’accord avec tout ce qui se passe au bureau. Mais il n’est pas prêt à exister. Il attend son heure… pourquoi ? Peut-être est-il extrêmement timide ? Bon là j’ai l’air de délirer complètement mais je vous jure que ce mec a totalement volé le film selon moi. Chers lecteurs, Adam Scott s’est révélé plus fascinant que Benedict Cumberbatch dans un film, je pense que rien ne va plus.

Donc ce type, on le voit, et on se pose plein de questions. Pourquoi est-il si droit ? Il a l’air déterminé et incorruptible, contrairement à Joel Edgerton. Mais personne ne l’écoute, parce qu’il ne dit mot ! Il ne parle même pas dans sa barbe, car il n’en a pas. Il n’a qu’une moustache. Alors on se met à imaginer toute sa vie ; peut-être souffre-t-il d’une timidité maladive. Il a certainement rejoint le FBI suite à de rudes efforts pour s’imposer, c’est déjà un grand pas pour lui. On le voit bien rentrer chez lui, sa femme aux fourneaux – ouais les films de gangster c’est toujours sexiste – qui se précipite pour lui demander de parler de sa journée. Puis lui s’énerve parce qu’il déverse toute la frustration qu’il a accumulé durant ses heures au travail ! Mais sa femme lui rappelle que ça n’est pas sa faute et qu’elle le soutient, et il se calme et lui dit qu’elle a raison, qu’il ne devrait pas passer ses nerfs sur elle. Puis il va embrasser son fils, qui se réveille à cause de la moustache, parce que ça gratte. Alors ils parlent comme les flics parlent à leurs enfants dans les films de ce genre, puis Adam et sa moustache disent au petit bonhomme de se rendormir, et celui-ci juste avant que la lumière de sa petite lampe de chevet s’éteigne dit à son papa : « tu vas les arrêter les méchants hein ? ». Et c’est ainsi qu’Adam Scott et sa moustache trouveront la force profondément cachée mais toujours là de braver la timidité et de ramener la justice. Et vous verrez, quand ce moment arrive dans le film, si vous avez imaginé tout ça avant dans votre tête, c’est hyper puissant comme moment.

Kevin Bacon et Adam Scott jouent deux agants du FBI dans Strictly Criminal

Vous avez vu ? Il est encore là, avec sa moustache !

Alors allez voir Adam Scott et sa moustache. Dans Strictly Criminal.

Renaud J. Besse on youtubeRenaud J. Besse on facebookRenaud J. Besse on email2Renaud J. Besse on blogger
Renaud J. Besse
Rédacteur
Ecrivain touche à tout au sens large ; films, nouvelles, critiques, pièces de théâtre, musique...
Réalisateur au sein de la Micro-Vague Productions, acteur et coach chant dans la troupe de comédie musicale Les Kids des Etoiles.

Tout ça sonne cool mais sinon pour manger j'enseigne l'anglais !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>