[GAMING] Notre Sélection de Steam Machines | LE TITRE

[GAMING] Notre Sélection de Steam Machines

A l’heure du passage à une nouvelle de génération de consoles de salon et à la guerre sans merci que se livrent les deux géants Sony et Microsoft, avec leur Xbox one et leur PS4, l’éditeur Américain Valve propose une expérience alternative, avec le Steam OS, et les Steam Machines.

 

 

En 2014 Valve lance le Steam OS. Basé sur une architecture Linux, il permet principalement de télécharger des jeux via la plateforme Steam et d’y jouer sur son téléviseur. Une architecture Linux présente de nombreux avantages, comme celui de pouvoir supprimer tout ce qui est superflu afin que la puissance de la machine soit concentrée pour fournir la meilleure expérience de jeu possible.
Cependant, cette architecture présente des problèmes de compatibilité avec de nombreux jeux (tout simplement parce qu’ils ont été développés pour Windows). Sur Steam, seulement 200 jeux sur les 3500 que propose la plateforme sont compatibles Linux.Ce qui pose problème quand le Constructeur veut concurrencer les bibliothèques de jeux de la Xbox One et de la PS4.  Mais Valve qui compte sur le succès des Steam Machines, travaille avec les développeurs pour que de plus en plus de jeux soient disponibles sur le Steam OS. 

Le Steam OS est en accès pour tous les constructeurs et développeurs qui voudront croire au projet de Valve et proposer leur propre machine et commencer à développer des jeux compatibles voir dédiés aux Steam Machines. Pour le moment, 13 constructeurs de machines, principalement des fabricants de PC souhaitant étendre leur offre du bureau au salon, se sont lancés dans l’aventure.
Mais Steam compte bien développer sa propre machine, dont la date de lancement le look et le nom sont gardés secrets. Pour le moment baptisée « Steam Box », la machine sera pour nous lancée en même temps que le très attendu Half Life 3, qui a été annoncé récemment. 

En complément du Steam Os, Valve a aussi développé une manette qui se veut révolutionnaire, la Steam Controller, ou les sticks analogiques sont remplacés par deux énormes pavés sensibles au toucher et à la pression. La manette compte également 16 boutons, et un écran tactile.
Cette manette est bien évidemment modifiable et customisable par tout constructeur, développeur ou utilisateur qui le souhaiterait. 

 

 Steam Machines ou Pc de Salon ? 

Ne mentons pas. Les Steam Machines SONT des PC. Elles comportent les mêmes composants, et disposent d’un OS nettement plus ouvert que les traditionnelles consoles de salon. Seulement, les steam Machines sont des PC compacts, très compacts mêmes. De quoi faire franchement pâlir de honte les Xbox one et PS4 et leurs looks de magnétoscopes développés exprès pour vous vendre une version Slim dans deux ans. Et oui…

Les Steam Machines qui ont été présentées jusqu’alors ont toutes pour caractéristiques d’être upgradables, et customizables. Comme pour un PC de bureau, vous pouvez ajouter de la mémoire, changer de carte graphique, ou de processeur, ce qui vous évitera de devoir racheter une console  à chaque nouvelle génération, et vous permettra d’ajuster la puissance de votre machine à vos besoins.

 Rares sont les constructeurs qui ont équipé leurs machines du Steam OS. En effet, ces machines seront livrées avec un Os windows , certainement pour contrer les problèmes de compatibilité momentanés du Steam OS et agrandir l’offre de jeux. 
Précisons qu’avec l’option big picture de Steam, et un cable hdmi raccordé à votre télé, vous pouvez  transformez n’importe quel PC en console de salon.

Nous avons creusé pour vous les caractéristiques des machines que proposent les 13 constructeurs, et voici notre top 5 : 

 

 AlienWare Alpha

Annoncée la semaine dernière pour le marché français, la machine du super constructeur Alienware ne sera finalement pas livrée avec le Steam OS, mais avec Windows 8.1. La présence du logo Steam en façade annonce par contre clairement dans quel camp la machine se situe.
Pour ce qui est des configurations, AlienWare nous avait franchement habitué à mieux. Ici il propose 4 configurations assez timides. Le modèle de base vient tout juste titiller les performances de la PS4, pour un prix qui lui est assez gonflé. Quand au modèle supérieur, il comporte les caractéristiques d’un assez bon PC, mais en reste là. On aprécie par ailleurs son look futuro-minimaliste, et sa petite taille.

Autre déception, l’AlienWare Alpha ne sera pas livrée avec le Steam Controller, mais avec une manette Microsoft. Blasphème !!!

 

  CyberPowerPC Steam Machine

La seule machine de notre sélection équipée du Steam Os et du Steam Controller. On aprécie son look, même si elle ressemble un peu à une box internet. Sa particularité est d’être totalement configurable par son utilisateur, sans liste de matériel au choix. Vous pourrez y mettre tous les composants que vous voudrez, en fonction de vos besoins. Du coup, cyberpower PC l’a préparée pour que vous y mettiez le meilleur matériel possible, comme par exemple une petite GTX TITAN. 

 

 Falcon Northwest  Fragbox

Une machine conçue autour d’une promesse: faire tourner tous les jeux en FULL pendant les dix prochaines années, sans avoir besoin de changer les composants. Sauf que seule la configuration maximale a la capacité de tenir cette promesse, et pour son prix, supérieur à $6000, on se dit qu’on aurait de quoi changer de composants pour maintenir une configuration très honnête. Quand à la configuration minimale, elle joue les timides, pour un prix insultant.
On apprécie le configurateur, très bien fait,  qui propose une liste de très bons composants, un refroidissement liquide ainsi que des options de personnalisation pour ceux qui sont prêts à y mettre le prix (+400 Dollars pour changer la couleur).
La petite taille de la Fragbox en séduira plus d’un, mais nous on n’aime pas trop son look de Gamecube et l’énorme tête d’aigle sur la façade.

 

Origin Chronos

Pour le coup, il s’agit d’un vrai PC de salon complètement personnalisable, de la caisse à la moindre diode. Pour chaque composant le constructeur vous laisse choisir votre préféré sur une liste haut de Gamme. Et si vous ne trouvez pas votre bonheur dans la liste, Origin intégrera tout composant de votre choix dans votre machine. 
Vous avez le choix entre 4 boîtiers, de formes et tailles variables, allant d’un look de console de salon à une petite tour de bureau. Du choix de ce boitier dépendra le potentiel de mise à niveau de vos composants, le bruit généré, et la performance du système de refroidissement. 
Les configurations démarrent à 1150 Dollars, pour des performances honnêtes, et vont jusqu’à 6000 Dollars pour une configuration de l’extrême. 

 

Digital Storm Bolt II

Notre coup de coeur. Le Bolt II n’a absolument rien à envier à la Chronos, ni à la Fragbox, et  son look de  mini hardcore PC nous a fait craquer. Ici, seul un seul boitier est disponible, avec son air de console de salon ultra agressive, il promet de belles heures de jeu sans surchauffe grâce à son double système de refroidissement à air et liquide. 

Le Bolt II est proposé en 4 configurations différentes, de 1725 Dollars à 4997 Dollars. La configuration de base est honnête et suffit amplemant à concurrencer n’importe quelle console de salon classique de cette génération. La configuration maximale égale presque celles de la Fragbox et de la Chronos. pour 1000 Dollars de moins. 

 

 

 

 

 

Nous avons travaillé dur pour vous livrer ce premier dossier. Toutefois si vous relevez des erreurs, n’hésitez pas à nous les signaler. 

Thomas on youtubeThomas on instagramThomas on facebookThomas on email2
Thomas
Fondateur - Rédacteur en chef
Véritable touche à tout 2.0, Thomas cumule les passions et les intérêts sans jamais se lasser.
Le-titre.fr, c'est son fils, sa bataille.

Street-Golfer
Infocom-Lille3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>